2ième journée du XIXe Challenge Vaquerin

Bénédiction ou malédiction de la 79e minute

Ce dimanche à Camarés c’était la 2e journée de la XIXe édition du Challenge Vaquerin et il semble qu’un chiffre soit voué à retenir l’attention, la 79e minute. Comme pour la première journée à Lacaune ou Albi était venu coiffer Béziers sur le fil à cet instant du match (27-21), c’est Castres en suivant qui avait fait de même face au Glasgow Warriors (20-17). Ce dimanche, Aix qui avait été mené tout le match par des auscitains très fringants a finalement inversé la tendance (79: 24-23). Ensuite, vint le temps de découvrir une équipe de

Parma Zèbre au jeu bien léché qui prit rapidement l’avantage pour mener 26 – 0 à la 44e minute de jeu. On était même à 33-12 à la 65e avant que Jeudy pour Aurillac n’inscrive deux essais (77e et 79e) qui ramenaient le score à 33-24. Il se passe vraiment toujours quelque chose au Vaquerin à la 79e minute. Une preuve de plus que les équipes présentes viennent pour se régler et qu’il s’agit bien de matchs de préparation et non de matchs amicaux. La nuance mérite qu’on s’y attache.

Aix en Provence 24 FC Auch 23 ; m-t : 5-20 ; arbitre : Mr Blondel (Languedoc)

Aix : Levi, Gautherie, Louyat, Jacquet, Lacroix ; Bourlon (o), Besson (m) ; Longepee, Driollet, Ollivier (cap.) ; Mynhardt, Charlier ; Smit, Bonet, Petin. Sont rentré en cour de match : Turini, Bisciglia, Cossia, Felsina, Colliat, Cheron, Tuineau, Kerroun, Barriol, Beun, Labrit, Rochette, Latapie, Bruzenier, Sililio, Christopher, Gigot, Besson, Labarthe.

FC Auch : Peluchon ; Canivet, Grimaud, Sunulia, Ascarat ; Dut (o), Clarac (m) ; Eymard, De Paw, St Lary (cap.) ; Dargier, Bernard ; Menkarska, Bissuel, Nerocan. Sont entrés en cours de match: Magnan, Abadie, Bougherara, Tapasu, Lacroix, Medvés, Naikadawa, Jenkins, Sallecanne, Rescadieu, Eberland, Brethous, Cariat, Bosque, Berot, Harison, Veeckman.

Aix : 3 essais de Gigot (44e), Bruzellier (77e), Christopher (79e) transformés par Latapie ; 1 pénalité de Bourlon (7e).

FC Auch : 3 essais d’Ascarat (23 e), Bissuel (32e), St Lary (39e) ; 1 transf. Dut 23; 2 pénalités Dut (17e) et Briscadieu (56e).

Rentrant immédiatement dans le match, le FC Auch a malmené les aixois durant une mi-temps pour mener 20 à 3 avec trois essais de qualité avant de voir revenir les joueurs de Didier Nourault qui ont arraché la victoire par Christopher lors des dernières minutes avec un essai de Bruzellier (77e) et de Christopher (79e) transformés par Latapie pour une victoire signée in extremis.

Parma Zèbre 33 Aurillac 24 ; m-t : 21-0 ; Arbitre : Stéphane Boyer (MPY)

Parma Zèbre : Sinoti ; Sarto, Benettin, Quartaroli, Venditti ; Chiesa (o), Tebaldi (m) ; Cattina (cap), Van Schalknyk, Christiano ; Cazzola, Caffini ; Ryan, Giazzon, Fazzari. Sont entrés en cours de match : Perugini, Redolfini, Gedenhuys, Belardo, Chillon, Orquera, Buso, Festuccia, Aguero, Tripodi, Leibson, Manici, Odiete, Pace, Garcia.

Aurillac : Coetze ; Jeudy, Ratu, Kemp (cap), Valentin ; Petitjean (o), Adriaanse (m) ; Lajarrige, Roca, Maninoa ; Datunashvili, Pinet ; Marshall, Fogarty, Fournier. Sont rentrés en cours de match : Fontbostier, Asieshvili, Natsarashvili, Marechal, Gerber, Maituku, Gracia, Pottas, Criottier.

Parma Zèbre : 5 essais de Christiano (5e), Cattina (20e et 36e), Sinoti (44e), Leibson 65e) ; 4 transformations de Tebaldi (5e, 20e, 35e) et Orquera (65e)

Aurillac : 4 essais de Valentin (52e), Gerber 55e, Jeudy (77e et 79e) ; 2 transformations de Criottier (56e) et Petitjean (77e)

Pris à la gorge par le rythme infernal imposé par les poulains de Christian Gajan qu’était venu superviser l’entraîneur de l’équipe d’Italie Jacques Brunel, les aurillacois ont subi la loi des joueurs de Parma au point d’être mené par 26 à 0 après 44 minutes de jeu. Ce n’est qu’à l’heure de jeu que les aurillacois de Jeremy Davidson et Thierry Peuchlestrade ont relevé la tête pour finir sur un score plus en rapport avec les efforts fournis.

Christian Brualla